Rapport d'activité 2016

2016

Vous êtes ici

rapport d'activité 2016

Rapport moral du Président

Avant de nous plonger dans le rapport d’activités 2016 de notre fédération des entreprises d’insertion Rhône Alpes, je souhaite, lors  de cette dernière Assemblée générale de l’ère Rhône alpine, retourner brièvement dans le passé pour saluer le travail accompli et faire un clin d’œil amical et chaleureux aux hommes et aux femmes qui nous ont permis d’arriver jusqu’ici.

Dans la seconde partie des années 80, des responsables d’entreprises d’insertion se sont regroupés au sein d’Unions Régionales afin de mettre en commun leurs expériences et promouvoir leur action, leurs actions !

Dès 1988, la 1ère UREI est créée et c’est bien évidemment en Rhône Alpes qu’elle a vu le jour -quelques mois avant le CNEI - avec un petit nombre d’adhérents à l’époque, 5, si nos archives sont correctes !

Ce qui permet de mesurer le chemin accompli puisque près de 30 ans plus tard, nous sommes dix fois plus nombreux, toujours aussi passionnés par cette soif d’entreprendre et de combattre l’exclusion sous toutes ses formes.

C’est bien évidemment cette antériorité que je veux saluer et souligner aujourd’hui et remercier au passage les pionniers qui ont favorisé l’émergence, le développement et la professionnalisation de nos entreprises d’insertion alliant performance économique et sociale.

Jean Claude CARLE, Jean Paul HELIOT, Paul GARCIA, Jeanne Marie PRASTER, Jean MOSSAZE, Yvonick PLAUD et Jean François GONNOT se sont succédés à la Présidence Régionale (certains ont même porté haut et fort nos couleurs au niveau national !) et je souhaite toutes et tous les associer à ce moment particulier de notre histoire commune : la fusion Auvergne Rhône Alpes.

Mais nous savons bien dans nos entreprises que la gouvernance n’est rien sans des salariés compétents, motivés et disponibles, c’est pourquoi il ne m’est pas possible de ne pas citer nos secrétaires généraux qui œuvrent ou ont œuvrés avec dévouement sur le terrain, chaque jour au plus près de nos adhérents : Jeanne Marie PRASTER, Laurent CONSIGNY et Xavier BRAECKMAN ici présents.

L’année 2016 a été riche en actions et propositions dans le cadre de la refondation de notre modèle et le rapport d’activités vous en apportera comme chaque année une preuve supplémentaire de notre engagement au service de nos adhérents à tous les stades de leur développement.

PORTER le modèle, S’ALLIER, RASSEMBLER, ACCOMPAGNER, ELEVER ET INNOVER sont les maîtres mots de notre fédération tant au niveau national que local. C’est autour de ces concepts que nous avons souhaité articuler la présentation de nos actions 2016, car ils illustrent je pense le dynamisme actuel de notre mouvement et en même temps les valeurs auxquels ils se rattachent.

Quelques mots sur 2017 pour conclure.

L’actualité nationale récente concerne l’élection d’un nouveau président de la République dont la tâche principale semble être de rassembler notre pays dans une logique d’entrepreneuriat assumée mais avec une logique de redistribution affirmée afin de ne pas laisser au bord du chemin les plus faibles de nos concitoyens, qui ont besoin d’élever leur niveau de compétences pour s’insérer dans le monde classique du travail et de l’entreprise où la concurrence et la compétitivité voire la compétition laisse peu de place pour former ceux qui en ont le plus besoin.

Le Président de la République a annoncé une grande loi sur la formation professionnelle pour 2018, avec l’objectif de cibler davantage la formation pour les personnes en difficulté.

A ce titre, je tiens à saluer la belle initiative de la Fédération qui avec l’ensemble des réseaux de l’IAE souhaite faire de la formation une priorité des parcours d’insertion, en proposant une modification du Code du Travail qui aurait pour objectif de renforcer la définition initiale de l’IAE en modifiant l’article L-5132-1 : « L’IAE a pour objet de permettre à des personnes sans emploi de, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, de bénéficier de contrats de travail en vue de faciliter leur insertion professionnelle. Elle met en œuvre des modalités spécifique d’accueil et d’accompagnement et de formation pour lesquelles elle bénéfice de MOYENS dédiés.

Je vous remercie de votre attention et il est temps pour nous de nous tourner vers l’avenir, Auvergnat et Rhône Alpin, au sein d’une Fédération nationale forte et efficace, qui souhaite de nouveau peser sur les orientations nationales, riches de ces 73 adhérents potentiels qui nous place au premier rang par le nombre de l’ensemble des Fédérations Régionales.

Mais de cela nous reparlerons le 22 septembre…

 

Laurent CARRIER

 

« L’avenir est la seule chose qui m’intéresse car c’est l’endroit où j’ai décidé de passer le reste de mes jours »

Woody Allen