Bourses aux postes de septembre : la Fédération des EI reste mobilisée

24 août 2017

Vous êtes ici

Les mois de septembre et octobre sont décisifs pour les EI et ETTI des territoires d’Auvergne - Rhône - Alpes, c’est en effet durant ces deux mois que sont optimisés les enveloppes départementales des unités départementales (UD) du travail: validation définitive des demandes de FDI (soutien conjoncturel et d’investissement) et attribution finale des équivalents temps plein (ETP) d’insertion lors de la Bourse aux postes (soutien structurel).

Au delà, la fédération se mobilise pour contribuer à faire reconnaitre la performance des EI et à défendre le nécessaire soutien à leur développement.

Le pilotage fin des équivalents temps plein (ETP) d’insertion réalisés par les EI et ETTI permet en effet d’optimiser la consommation des enveloppes budgétaires et ainsi soutenir le développement de l’IAE.

C’est en effet lors des Comités Départementaux de l’Insertion par l’Activité Economique (CDIAE) du deuxième semestre que sont arbitrés les dernières attributions budgétaires.

Si la fongibilité permet d’optimiser les soutiens financiers dédiés à l’IAE, il n’en reste pas moins inquiétant de constater que l’enveloppe budgétaire reste sous-consommée :

Alors même que de nombreuses EI et ETTI ne peuvent subvenir à leurs besoins de recrutement, faute d’un conventionnement contraint et d’un déficit de candidatures de plus en plus prégnants.

Alors même que l’innovation sociale et territoriale, le dynamisme économique des EI/ETTI nécessitent un investissement important et un soutien appuyé.

Plus globalement ce constat ne permet pas de développer une offre d’insertion sur nos territoires dans un contexte socioéconomique où l’exclusion se renforce et où les projets de création ou de diversification soulignent le dynamisme du secteur et sa capacité à répondre aux enjeux sociétaux.