Le Biau jardin forme en situation de travail

06 octobre 2020

Vous êtes ici

Elise WABLE, pour un commerce de proximité

En formation au sein du magasin de produits Bio de l’entreprise Biau Jardin, Elise Wable, y trouve un quotidien riche de sens : œuvrer pour une alimentation durable. Nourrissant le projet de travailler en proximité de producteurs, et même, à plus long terme, d’ouvrir sa propre boutique d’agriculture biologique, elle, apprend les ficelles du métier avec persévérance.

L’arrivée en formation

Avant même de débuter son parcours chez Biau Jardin, Elise Wable était intéressée par la vente de produits issus de l’agriculture biologique. Alors, quand en décembre 2019, on lui propose un contrat sur l’espace boutique, elle n’hésite pas à saisir cette occasion. Dynamique et motivée, elle débute un parcours de formation d’employé(e) de commerce (CQP) réalisé au sein de son entreprise.

Le tutorat

Accompagnée par sa tutrice, également responsable de la boutique de Biau Jardin, Elise Wable développe son expertise du métier, en s’entrainant à partir de situations professionnelles concrètes : « Ce qui est intéressant c’est que j’apprends tout et même au-delà de mon poste. Je questionne ma tutrice, je lui demande de m’expliquer ses activités. J’ai vraiment l’impression de progresser et d’être formée au métier. ». Plus qu’un tutorat sur le poste, c’est un véritable parcours de formation que propose Biau Jardin à ses salariés, que ce soit sur l’activité de vente, ou sur l’activité de maraichage, à travers le CQP Ouvrier(ère) spécialisé(e) en productions légumières.

Une expérimentation régionale

Depuis janvier 2020, l’entreprise initie ce dispositif pédagogique innovant, l’Action de Formation en Situation de Travail, grâce au soutien de la Région Auvergne Rhône Alpes. Cette expérimentation est portée par la Fédération des Entreprises d’Insertion Auvergne Rhône-Alpes et accompagnée par la SCIC Solivers, concepteur du programme Zero Barrier et de sa plateforme numérique du même nom.

Se former en travaillant

L’avantage pour Elise Wable, est de pouvoir bénéficier d’une véritable formation professionnalisante, tout en travaillant. « Je n’avais pas pour projet de me lancer dans une formation pour tout ce que ça implique : être disponible, trouver un centre de formation et le financement. A présent je suis intéressée pour passer l’examen du CQP et obtenir la certification même si je n’ai pas encore une vision claire du déroulement concret de l’examen ».

Un bilan positif

Pour Elise Wable, le retour est clair : « Cette formation me permet d’avoir des bases solides dans la venteJe suis forcement déterminée puisque je souhaite travailler dans le même type de boutique bio à l’avenir. ». Une motivation que lui reconnaissent les permanents de l’entreprise et sa tutrice.

Son ambition à long terme ? « Pourquoi pas monter mon propre magasin et continuer d’être en proximité des producteurs biologiques de la région ».